Les causes et symptômes de l’insuffisance cardiaque

Une insuffisance cardiaque se traduit par l’incapacité du cœur à maintenir un bon débit sanguin. Cela entraîne un dysfonctionnement des tissus. En effet, cette maladie réduit au cœur son travail de pompe. Nombreux peuvent être les causes et il y a des symptômes à ne pas négliger, car ce sont les signes avant-coureurs.

D’où vient l’insuffisance cardiaque ?

Trois situations sont possibles. D’abord, l’insuffisance cardiaque résulte d’une athérosclérose des artères coronaires ou d’une atteinte toxique ou inflammatoire des cellules myocardiques. De ce fait, le myocarde perd une partie de sa contractilité.

La cause possible suivante est quand le cœur perd son élasticité. Cela produit une diminution de la capacité du cœur à dilater. C’est aussi le cas d’une hypertrophie du myocarde ou d’une dilatation maximale des cavités. Sans oublier l’hypertension artérielle systémique ou pulmonaire. C’est quand les chiffres se rapprochent.

Comment reconnaître une insuffisance cardiaque ?

Les premiers signes de cette maladie sont les gênes respiratoires. Ces gênes peuvent se manifester durant les efforts, par des crises pendant la nuit ou encore en position allongée. Dans certains cas, les symptômes peuvent varier. On peut noter une accélération du rythme cardiaque ou accompagnée un bruit de galop. Cela peut s’accompagner d’une baisse significative de l’urine.

Un autre symptôme évident est l’œdème. Cela se caractérise par une prise de poids puis des œdèmes apparents au niveau des chevilles, des jambes, des cuisses et des lombes. Au début non-douloureux, ces œdèmes restent creux lorsqu’on exerce une pression là-dessus. Puis, avec le temps, ils peuvent devenir douloureux et durs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *